Casse noisette

Publié le 26 Décembre 2007

Même si Noël casse les bonbons à certains d'entre vous, le mal est passé. En hommage à un célèbre ballet, de Tchaïkowsky que l'on interpréte souvent à Noël, se remémorant la fameuse assiette de fruits (pommes, chocolat et fruits présentés aux visiteurs à la veillée avant noël) on sortait le fameux casse-noix, casse-noisettes, dont il existe de multiples formes. Instrument fort ancien, si vous visitez le musée de noël de Käthe-Wolfarth à Rothenburg (ob der Tauber, charmante ville médiévale du Sud de l'Allemagne) vous y verrez des casses-noisettes forts anciens dont l'artisanat s'est emparé. Pratiques, ludiques ou carrément surprenants et déjantés, voici les casses-noix. Pour ceux qui ne connaissent pas Käthe Wolfarth se spécialise dans la vente de décoration de noël (artisanaux pour la plupart et non des chinoiseries sans âme qui sont elles le fruit du dur labeur des enfants !!) Dans l'Erzgebirge où l'artisanat du bois fabrique des Raucher (petits personnages loufoques de bois dans lesquels on insère un petit cône d'encens allumés) et dont la fumée s'échappe par la bouche (munie d'une pipe). Les corps de métiers, les hommes politiques sont transformés ainsi en Raucher appelés aussi "turcs fumeurs". Je vous montre ici celui du marché de noël de Stuttgart, un grand spécimen de Casse-noisettes. IMG-0785.JPG

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions de noël

Repost 0
Commenter cet article