Publié le 26 Juillet 2008



Message du 25 juillet 2008


 

« Chers enfants,
en ce temps, alors que vous pensez
au repos
du corps, je vous

invite à la conversion.

Priez et travaillez en sorte que votre coeur languisse

après Dieu le Créateur qui est le vrai repos de votre âme

et de votre corps.

Qu’il vous révèle son visage et qu’il vous donne sa paix .

Je suis avec vous et

j’intercède devant Dieu pour chacun de vous.

Merci d’avoir répondu à mon appel. »






Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #Medjugorje

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2008

Proverbes alsaciens :
 plus profonds  qu’ils n’en ont l’air, nous vous en proposons quelques uns qui permettront de nous prouver que nos Anciens ne manquaient ni d'esprit, ni de jugeotte...




“D Stille wàsseer ffesse auj d’stàde”
(les eaux tranquilles rongent aussi les berges)


“Ehrlisch währt am lägschde” (l’honnêté agit le plus longtemps)

Et quand s’annoncent la fin des vacances et le retour au bercail :
“En jedem vögel esch sin néscht lieb” (chaque oiseau aime son nid)

Ce proverbe particulièrement imagé :
 “Er kommt wie n’e soij en e jùdde hüss” (il arrive comme un cochon dans une  maison juive).


Et pour les fêtes du vin, des récoltes et des moissons de cet fin d’été  : “Liewer met de gläser ahnstosse àls met de käpf” (mieux vaut choquer les verres entre-eux que les têtes, et on ne rajoutera pas le stupide avec modération)



Ou encore, qu’on le veuille ou non  : “M’r müess d’feschter fiere wie se fàlle”
 (Il faut célébrer les fêtes comme elles tombent).


Pas mal vu, non ?


Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions

Repost 0

Publié le 25 Juillet 2008

Les charmes de l'Alsace naturelle, des beautés à nos pieds et pourtant que nous ne voyons pas, que  nous ne prenons pas le temps de regarder.... L'été nous permettrait de prendre quelques instants pour mieux voir les beautés qui nous entourent.

Un très beau site à visiter de deux passionnés, des photos superbes, parcourez les pages de ce blog en y découvrant les variations de tons selon les saisons...  N'hésitez pas à voir les articles et les prises de vues des semaines passées.


Bon voyage au coeur de la nature....


http://ferry-oertel.hautetfort.com/


Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Repost 0

Publié le 22 Juillet 2008


Après de tergiversations de toutes sortes, voici que les langues régionales sont entrées dans la Constitution française, renversant tous les clivages habituels, la gauche a voté contre le texte, la droite pour... L'Alsace a donc enfin la reconnaissance de sa langue "patrimoine de la France" une telle évidence qui n'aura pas été reconnue si facilement. La Charte européenne des langues régionales n'a toujours pas été signée par la France, certains disent que cela évitera de la ratifier...

Comme nous l'avons fait récemment nous publions dans notre blog le récent communiqué sur le sujet de l'association culture et bilinguisme qui milite pour le bilinguisme en Alsace.... (de la main de

son président,  contact : Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle
René Schickele-Gesellschaft 5 Boulevard de la Victoire / Niklausring/ 67000 Strasbourg)



Les langues de France dans la Constitution

Position de « Culture et Bilinguisme »

 

En adoptant, lundi 21 juillet, la réforme de la Constitution, les députés et sénateurs, réunis en Congrès, ont, pour la première fois de notre histoire, reconnu constitutionnellement les langues régionales de France. L’article 75-1 de la Constitution déclare qu’elles  « font partie du patrimoine de la  France".

Pour notre région, cela concerne, selon la définition historique et réglementaire publiée en 2003 et réaffirmée en 2007, les deux composantes de la langue régionale d’Alsace (dialectes/Elsässerditsch et allemand standard/Hochdeutsch).

Culture et Bilinguisme qui milite et agit en ce sens inlassablement depuis 40 ans se réjouit vivement et se félicité de cette reconnaissance dans notre Loi fondamentale.

Il devient enfin possible de construire une législation moderne comparable à celles qui protègent les langues régionales dans tous les pays d’Europe occidentale. L’Union européenne, dans la Charte des droits fondamentaux, texte qui s’impose à la France, déclare qu’elle encourage et protège la liberté et la diversité linguistiques. A présent, membre du cercle des nations les plus avancées parmi les démocraties, la France doit sécuriser l’avenir de ces langues qui font partie de l’identité de la Nation. Il s’agit d’encourager leur transmission par l’école et l’université, tout en garantissant leur usage comme l’avait déjà prévu la loi de 1995, dite Loi Toubon, non appliquée sur ce point. Il est temps de passer enfin des déclarations sans effet à la légalité républicaine en ce domaine.

L’association souhaite qu’un nouveau texte de loi soit élaboré et approuvé en 2009, en concertation avec les associations culturelles à dimension linguistique et les collectivités territoriales les plus engagées et actives en faveur de ces langues, afin de donner enfin un statut juridique aux langues de France. Celui-ci devra comporter une véritable place dans l’enseignement permettant leur pratique sociale quotidienne, une présence effective et plus dense dans l’audiovisuel de service public, dans la politique culturelle et économique, la vie sociale et professionnelle.

Culture et Bilinguisme y contribuera largement, afin qu’une politique linguistique globale permette une revitalisation efficace de la langue régionale en Alsace et en Moselle, afin qu’elle retrouve, sous ses deux formes historiques, toute sa place dans la société de ces deux régions.

Que tous les parlementaires, quelle que soit leur appartenance politique, qui se sont engagés en faveur de cette reconnaissance officielle et constitutionnelle, en soient remerciés.

Vive la République,

Vivent la France et ses langues régionales, composantes historiques de la Nation!

L’association invite maintenant tous les parlementaires à œuvrer durablement en faveur des langues de France.

 


François Schaffner,

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #alsace histoire

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2008


LE DEBUT DE NOTRE DOSSIER SPECIAL QUI SERA PUBLIE DANS NOTRE NUMERO 141  PARUTION FIN AOUT 2008.



« Un des trésors les plus cachés et les plus puissants de l’histoire de l’Europe » dira Jean Guitton.

Véritable poumon du diocèse de Gap, appelé à devenir de plus en plus vital pour l’église surenchérit Zenit. (l’agence de presse)
Les visiteurs et les pèlerins y affluent déjà à plus de 120 000 annuellement par groupe ou individuellement au lac (Laous signifie Lac) pour y prier devant d’autel de Bon Rencontre.  Le pèlerinage de pentecôte y ainsi réuni plusieurs milliers de personnes cette année dans le cadre d’un rassemblement diocésain autour de Jean Piat et du chanteur Yves Duteil qui ont dialogué autour des thèmes de foi, d’amour, d’espérance, de mort de maladie. Jean Piat y a lu des extraits de son livre « les choses qu’on ne dit pas »…
Lieu d'apparition reconnu depuis le 4 mai dernier par Mgr Di Falco, situé à 930 m dans les Hautes Alpes  (Alpes du Sud dans un très beau site, à 200 km de Marseille), dans un hameau perdu, période charnière des Lumières, des progrès des sciences, la percée laïque et les guerres religion, Notre-Dame une fois de plus prévient, prépare, annonce et guide son Eglise.  On ne pourra plus dire que les apparitions de Medjugorje sont trop longues, là elles durèrent de 1664 à 1718 à Benoîte Rencurel (+28/12/1718, à 71 ans !). Une modeste bergère (née en 1647 à Saint-Etienne d’Avançon (moins de 200 habitants), archevêché d’Embrun, contemporaine de Louis XIV, décrite comme sensible, croyante, priante et solide. Orpheline de père à 7 ans, elle a deux sœurs Marie et Madeleine, vivent dans la précarité. Elle ne sait ni lire, ni écrire, mais conduire dès 12 ans, un troupeau de 150 bêtes chèvres et moutons.
 Ancienne Carte postale de Notre-Dame du Laus

Les apparitions consistent  en « une belle dame au visage resplendissant tenant un enfant par la main et portant une couronne »  débutent en mai 1164 durant jusqu’en août quotidiennement, puis cessent deux mois, le 29 septembre 1664 elles recommencent à Pindreau, l’apparition la conduit à Laus, un hameau.
Pour resituer le cadre il faut dire que l’enfant qui mène le troupeau est surprise qu’une si belle dame se trouve dans les alpages, elle lui demande si la dame veut acheter du plâtre, si elle veut un peu de pain que nous tremperons à la fontaine... elle ne reçoit qu’un sourire en réponse, la fillette demande même si elle peut prendre (donner) l’enfant Jésus qui la réjouit tant. Mais pas de réponse. Elle disparait ensuite.
Elle apparait ensuite quotidiennement durant deux mois. Aux craintes elle répond “tu sais bien que tu es ma fille !”, belle formule qui entraîne la réponse méridionale “Bonne Mère !”. La Vierge tente même de lui prendre la main, mais l’enfant de dire :”il n’est pas juste qu’une chair de chienne touche de si belles mains !”. Quelle grandeur dans la réponse.  Fin septembre, Marie est “éclatante comme le soleil” . elle annonce que dans l’église construite  y convertira de « nombreux pécheurs » et lui demande de « prier sans cesse ». La demande de création de la chapelle « où elle sentira bon ».
A suivre dans notre numéro 141, vous pouvez le demander à redaction@petite-lanterne.com



Selon le dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie : « Benoîte allègue des phénomènes extraordinaires : visions diverses, sévices diaboliques, communions miraculeuses, extases, fragrances, participations chaque vendredi à la Passion du Christ… »

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 8 Juillet 2008

Nous vous conseillons aussi l’excellente galerie d’animations, de superbes photos et des citations et des pensées à méditer, allez voir  
(en FLASH :/ diaporama, photos animées) sur le site : 

http://www.mariedenazareth.com/53.0.html?&L=1

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 8 Juillet 2008

Des signes de la Foi au quotidien,
 

Alors qu’une ancienne candidate à l’élection présidentielle poursuit Paris Match pour une photo d’elle agenouillée dans une église, d’autres signes sont plus marquants et ne se privent pas de le signaler, souvenons-nous d’abord d’une victime qui au 3ème jour du procès Fourniret -le tueur en série- témoigne à la barre, belge âgée à l'époque de 13 ans,  la seule victime qui a pu s’échapper et celle qui a permis que d’autres ne vivent plus ce calvaire. On l’a écouté raconter comment un homme cherchait sa route et se présentant comme professeur de dessin et père de famille, il l'avait mise en en confiance avant de la contraindre, en la tirant, à monter dans sa camionnette.

 

    "Avant de monter, j'ai confié ma route à la vierge Marie. J'ai dit, 'Marie, passe devant' pour qu'il ne m'arrive rien. J'ai commencé à prier dans mon coeur".

 

Ce 26 juin 2003, à Ciney en Belgique, Fourniret prend la route, alors qu'elle se met à prier à haute voix.

 

    "Je lui ai demandé s'il croyait en Dieu, il ne m'a pas répondu". 

 

La camionnette prend un chemin à l'écart et s'arrête. Le tueur présumé entrave sa victime aux mains et aux pieds, la conduit à l'arrière du véhicule, avant de repartir. A l'arrière, entravée, Marie prie à haute voix, de plus en plus fort, "à pleine gorge". Elle aperçoit une carte routière des Pays-Bas, de Belgique et de France. "Je me suis dit, c'est fini. J'ai vu toute ma vie défiler, je me suis sentie comme dans un film".

 

Soudainement, les liens des jambes se détendent, elle se libère puis, avec les dents parvient à dégager ses mains. A un arrêt du véhicule, elle ouvre la porte latérale coulissante et s'enfuit, sans que le tueur en série ne s'en aperçoive. 

Une femme la recueille en voiture et, chemin faisant, croise la camionnette du ravisseur qui a fait demi-tour. Le numéro d'immatriculation est alors relevé et il permettra à la police belge d'arrêter la terrible série mortelle de Fourniret.  La fille se nomme Marie et confiera : 

    "c'est là que se trouve la grâce, je n'en ai pas besoin". Le texte est beau et profond, c’est notre première preuve par les faits.  (voir "salon beige").

 

La seconde provient de Ingrid Betancourt, jadis écologiste gauchiste féministe plutôt opposée au catholicisme traditionnel qui après 6 ans de captivité aux mains de Forces armées révolutionnaires de Colombie qualifie sa libération d’un “miracle de la Vierge”, elle a depuis confirmé sa visite à Lourdes, au Vatican. Une des premiers signes a été de s’agenouiller -avec les autres libérés- devant un prêtre en tenue sacerdotale, en France de se rendre dans une église. Elle a “si souvent prié” Dieu et la Vierge dit-elle. 

Une des premières réactions rapportées a été, à la base de Catam près de BOGOTA, de dire : "Accompagnez-moi d'abord pour remercier Dieu et la Vierge", a-t-elle dit en préambule devant l'appareil des autorités colombiennes qui l'avait transportée avec ses compagnons. "Ma liberté est un miracle", lui dit Ingrid Betancourt. "Un miracle de Dieu, aidé par l'armée colombienne", précise le président Colombien,  "C'est bien ça", conclut l'ex-otage.

 

Témoignages qui ne surprendront pas sa mère, catholique fervente qui avoue avoir prié sans cesse pour sa fille, mais surprenantes pour les militants à tel point que les anciens amis d’Ingrid sont un peu surpris de retournement de comportement à  l’égard de l’église.

Ces deux éléments qui n'ont pu échapper à personne car hyper-médiatisés  ont pourtant été "caviardés" par certains journaux !! La Foi dérange toujours le pays de la laïcité et rationalité  obligatoires . 


 


Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2008

La “prêtre Academy”, ce n’est ni une plaisanterie, ni un jeu débile,
 mais bien un site lancé sur le Net par l’Eglise catholique de Besançon. 80 responsables réunis dans les locaux de la Conférence des évêques de France en sont à l'origine.

Elle raconte depuis le 22 juin la vie de trois prêtres de Besançon au moyen de vidéos courtes. On ne peut ni les virer, ni voter pour eux à l’instar des jeux de télé réalité mais on mesure déjà le succès de l’opération aux 30 000 visiteurs en sept jours et les 44 000 fois pour le premier épisode. On veut, précise le père Eric Poinsot responsable des vocations de son diocèse, casser l’image des prêtres auprès des 15-25 ans en usant du media le plus prisé par cette tranche d’âge. Les prêtres que l’on voit vivre susciteront - si Dieu veut- quelques vocations.



Les liens : tapez sur google prêtre academy, ou tapez diocèse de Besançon

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2008

Message de la voyante Mirjana de ce 2 juillet,
nous le transmettons tel que reçu en langue anglaise avant de la traduire, pour en savoir plus sur Mirjana voir nos articles sur Medjugorje.  En-dessous le texte en français. 

Message to visionary Mirjana on July 2nd, 2008
"Dear Children! With motherly love I desire to encourage you to love your neighbor. May my Son be the source of that love. He, who could have done everything by force, chose love and gave an example to you. Also today, through me, God expresses immeasurable goodness to you and, you children, are obliged to respond to it. With equal goodness and generosity behave towards the souls whom you meet. May your love convert them. In that way my Son and his love will resurrect in you. Thank you."
Our Lady added: "Your shepherds should be in your hearts and your prayers."
*NOTE: This message is the translation which is done immediately after Mirjana's apparition.  If the message released to the local Medjugorje guides has any slight variation (which can happen sometimes due to differences in language translation) then we will post the changed message on the "News" page of our website:
http://www.medjugorje-online.com/news.php
(la photo de Mirjana provient du site medjugorje-online.com - Toutes les autres photos sont la propriété de la petite-lanterne).


Traduction approximative de ce texte, ici aussi sous réserve : 

Chers enfants ! C'est avec un amour maternel que je vous encourage à aimer votre prochain (voisin). Comme mon Fils est la source de cet Amour. Il a tout fait avec force et choisit l'amour, prenez exemple sur lui. Ainsi aujourd'hui, croyez moi, Dieu délivre d'incommensurable grâces sur vous, et vous enfants, devez y répondre. Avec la même qualité et générosité, trounez-vous vers les âmes que vous rencontrez. Votre amour les convertira. Dans ce sens, mon Fils et son amour ressusciteront en vous. Merci d'avoir répondu à mon appel.

Le message rectifié tel qu'il a été publié depuis sur les sites officiels :

Message du 2 juillet à Mirjana :
«Chers enfants, dans le grand amour de Dieu, je viens à vous aujourd’hui afin de vous conduire sur le chemin de l’humilité et de la douceur. La première station sur ce chemin est la confes- sion. Rejetez votre orgueil et mettez-vous à genoux devant mon Fils. Comprenez, mes enfants, que vous n’avez rien et que vous ne pouvez rien. La seule chose que vous avez et que vous possédez est le péché. Purifiez- vous et acceptez la douceur et l’humilité. Mon Fils pouvait vaincre par la force, mais il choisit la douceur, l’humilité et l’amour. Suivez mon Fils et donnez-moi la main afin que, ensemble, nous gravissions la monta- gne et remportions la victoire. Merci. »
A la fin, Mirjana a dit: A nouveau, la Vierge a parlé de l’importance des prêtres et de leur bénédiction. Selon Mirjana, son expression « gravir la montagne » ne fait pas allusion à la Colline des Apparitions, mais à la montagne spirituelle.




 

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #Medjugorje

Repost 0