Publié le 28 Avril 2010


              Benoît XVI se rendra à Turin

 

 


A l'occasion de l'ostension du Saint Suaire (10 avril – 23 mai 2010).
Le Saint Père sera à Turin le dimanche 2 mai.

 

 

Sur Radio espérance :

10 h 00 : Messe présidée par Benoît XVI

17 h 30 : Adoration et vénération du saint suaire

 


On peut suivre l'évément également sur KTO

visite pastorale à Turin le 2 mai :

 

 

Lien avec annonce de ce message :

 

http://www.dailymotion.com/video/xd3ki9_benoit-xvi-a-turin_news

 

http://www.dailymotion.com/video/xd3ki9_benoit-xvi-a-turin_news


Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 26 Avril 2010

 SVI_0098.JPG

 
Message du 25 avril 2010, attribué à la Vierge Marie

« Chers enfants, en ce temps où, d’une manière particulière, vous priez et
recherchez mon intercession, je vous invite à prier, petits enfants, afin qu’à
travers vos prières, je puisse vous aider pour que le plus de coeurs possible
s’ouvrent à mes messages. Priez à mes intentions ! Je suis avec vous et
j’intercède auprès de mon Fils pour chacun de vous. Merci d’avoir répondu à mon
appel.
»

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #Medjugorje

Repost 0

Publié le 19 Avril 2010

Nous avons signalé la naissance de la commission internationale d'enquête mise en place par le Vatican. Qui a désaisit l'Ordinaire (l'évêque hostile aux apparitions) au profit de Rome (partagé) sur les apparitions de Medjugorje. Le 26 mars dernier, Rome signalait que la première session avait été tenue. Bien évidemment ces travaux (confidentiels) vont durer quelques années afin d'en avoir les premières conclusions.

 


Voici le communiqué de l'agence VIS (Vatican Information Service)

 

 


CITE DU VATICAN, 13 AVR 2010 (VIS).

La Commission internationale d'enquête sur Medjugorje a tenu sa première session le 26 mars sous la présidence du Cardinal Camillo Ruini, Vicaire émérite pour le diocèse de Rome.

Elle comprend les Cardinaux suivants: Jozef Tomko, Préfet émérite de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, Vinko Puljic, Archevêque de Vrhbosna (Bosnie-Herzégovine), Josip Bοzanić, Archevêque de Zagreb (Croatie), Julián Herranz, Président émérite du Conseil pontifical pour les textes législatifs; et S.Ex. Mgr.Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints; ainsi que Mgr.Tony Anatrella, Psychiatre, de Mgr.Pierangelo Sequeri, Professeur de théologie, du P.David María A.Jaeger, OFM, Consulteur du Conseil pontifical pour les textes législatifs, du P.Józef Kijas Zdzisław, OFM.Conv., Rapporteur de la Congrégation pour les causes des saints, du P.Salvatore M.Perrella, OSM, Professeur de mariologie. En outre, l'Abbé Achim Schütz, Professeur d'anthropologie théologique, revêt la charge de Secrétaire, et Mgr.Krzysztof Nykiel, Official de la Congrégation pour la doctrine de la foi, celle de Secrétaire adjoint.

Ont pris part à la réunion les experts suivants: L'Abbé Franjo Topic, Professeur de théologie (Bosnie-Herzégovine), le P.Mijo Nikic, SJ, Professeur de psychologie (Croatie), le P.Mihály Szentmártοni, SJ, Professeur de spiritualité (Rome), et Soeur Verónica Nela Gaspar, Professeur de théologie (Croatie).

Comme annoncé, les travaux de cette commission se déroulent de manière strictement réservée. Ses conclusions seront remises à la Congrégation pour la doctrine de la foi.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #Medjugorje

Repost 0

Publié le 4 Avril 2010

Gloria ! Il est vraiment ressuscité ! Alléluia !

 

 

Ressuscité aujourd'hui !

IMG_1738.JPG

Un vrai chrétien est tout tourné vers la Joie, tout ouvert à la joie.

 

La seule manière de détacher le Christ de la Croix, c'est de transformer chaque jour de l'existence humaine et lui donner un visage de beauté et de joie, un visage de ressuscité.  (M. Zundel)

 

Belle entrée en temps de pâques que ces paroles. "Notre mission est d'être une demeure de Joie" dit-elle encore, en effet, le Seigneur, nous le croyons, est ressuscité pour nous. 

 

C'est unique dans l'histoire, ce n'est ni un mythe, ni une légende, mais un fait historique.

Il a été vu, touché par de nombreux disciples après sa mort et sa résurrection. Sa mort ne fit aucun doute, sa résurrection (le tombeau vide, les gardes endormis réveillés par un tremblement de terre) son apparition à Marie-Madeleine (le témoignage d'une femme n'était juridiquement pas valable à l'époque, mais le Christ a choisi d'apparaître en premier à une femme ! Et l'on prétend que le christianisme est sexiste !) aux disciples d'Emmaüs, aux disciples rassemblés, à de nombreux autres (disent les textes, confirment ce fait)

C'était un fait historique, comme son existence qui ne peut plus aujourd'hui être niée même pas les plus récalcitrants.

C'était il y a deux mille ans, une souffrance atroce, une double peine (flagellation avec des cordes munies d'osselets), portage de la croix (en totalité ou en partie), privations de nourriture, chutes (ces dernières ne sont pas certaines), crucifixion, asphyxie sur la croix et coup de lance. (il en sort du sang et de l'eau ce qui prouve qu'il était déjà mort disent les médecins) Toutes ces souffrances offertes (comme l'agneau offert en sacrifice annoncé par l'ancien testament) pour nous ouvrir les portes du Paradis, briser la mort. 

Acte d'amour qui nous concerne tous, à la seule condition.... que nous croyons et nous espérions en lui !

 

Les hommes de ce temps n'ont jamais trouvé cette seule exigence, aussi difficile et insurmontable.

 

  Restons dans la Joie d'un si grand bonheur, de la seule religion incarnée.

 

Gloria ! Il est vraiment ressuscité ! Alléluia !

 

Ressuscité aujourd'hui !

IMG_1383.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 3 Avril 2010

Des intellectuels soutiennent Benoît XVI et la campagne qu'il subit "un chemin de croix" disent certains.

Parmi les signataires de cet appel: les philosophes Jean-Luc Marion et Chantal Delsol, le maire de Neuilly, Jean-Christophe Fromantin, les écrivains François Taillandier et Denis Tillinac, et les journalistes Henri Tincq et Jean Sévillia.

On peut les féliciter de ce soutien.

La pétition est ouverte il faut se rendre sur le site pour la valider (le lien figure ci-dessous). 

Il est clair, sans compromission avec les affaires de pédophilie, mais refuse tout amalgame et acharnement contre la personne du Pape Benoît XVI.

Lisez le texte et si vous le désirez, signez l'appel.


Pour signer cet appel : wwww.appelaverite.fr

 

 

Voici le texte de ce soutien :



Appel d’intellectuels, journalistes, artistes et personnalités de la société civile, chrétiens ou non chrétiens

L’appel

Les affaires de pédophilie dans l’Église sont, pour tous les catholiques, une source de peine profonde et de douleur extrême. Des membres de la hiérarchie de l’Église ont eu, sur certains dossiers, de graves manquements et dysfonctionnements, et nous saluons la volonté du pape de faire toute la lumière sur ces affaires.

Avec les évêques, et en tant que membres de la même Église, les laïcs catholiques assument le poids des crimes de certains prêtres et des défaillances de leurs supérieurs ; ils se rangent résolument, ainsi que le Christ invite à le faire, du côté de ceux qui souffrent le plus de ces crimes, c’est-à-dire les victimes, tout en priant pour les coupables.

Quant à nous, nous souhaitons de tout cœur que toute la vérité soit faite et qu’avec le concours de tous les hommes et femmes de bonne volonté, il soit débattu sereinement et fraternellement, dans l’Église catholique, de tout ce qui a pu rendre possible ces offenses portées aussi au Christ.

Dans le même temps, nous regrettons l’emballement et la surenchère médiatiques qui accompagnent ces affaires. Au-delà du droit à l’information, légitime et démocratique, nous ne pouvons que constater avec tristesse, en tant que chrétiens mais surtout en tant que citoyens, que de nombreux médias dans notre pays (et en Occident en général) traitent ces affaires avec partialité, méconnaissance ou délectation. De raccourcis en généralisations, le portrait de l’Église qui est fait dans la presse actuellement ne correspond pas à ce que vivent les chrétiens catholiques.

Tout en redisant notre horreur devant le crime de prêtres pédophiles et notre solidarité envers les victimes, nous appelons les médias à une éthique de responsabilité qui passerait par un traitement plus déontologique de ces affaires. Les phénomènes d’emballement médiatiques ne sont pas réservés, et de loin, à l’Église ; mais nous sommes fatigués et meurtris de cet emballement-là. Nous pensons à tant de prêtres qui portent avec courage, et parfois dans la solitude, le message du Christ.

Nous sommes avec eux.

Nous saluons la lettre des évêques de France au pape Benoît XVI, et souhaitons voir l’Église catholique sortir avec sérénité et responsabilité de cette épreuve douloureuse.


Les premiers signataires (au 31 mars 2010)

Jacques Arènes (psychanalyste et écrivain)
Denis Badré (sénateur)
Frigide Barjot (humoriste)
Jean-Marc Bastière (journaliste et écrivain)
Claude Bébéar (président d’honneur d’AXA)
Michel Boyancé (doyen de l’Institut de philosophie comparée)
Rémi Brague (philosophe, membre de l’Institut)
Alexis Brézet (journaliste)
Jean des Cars (écrivain)
François Cassingena-Trévedy (moine bénédictin, liturgiste et écrivain)
Jean Chélini (historien, secrétaire perpétuel de l’Académie de Marseille)
Ghislain du Chéné (coordinateur international de Foi et Lumière)
Colette Combe (psychanalyste et écrivain),
François Content (directeur général de la Fondation d’Auteuil)
Philippe Delaroche (écrivain, journaliste)
Chantal Delsol (écrivain et philosophe)
Patrick Demouy (historien, professeur des Universités)
Bernadette Dupont (sénateur)
Bertrand d’Esparron (gérant d’entreprise de communication)
Emmanuel Falque (philosophe et écrivain)
Olivier Florant (sexologue)
Jean-Christophe Fromantin (maire de Neuilly-sur-Seine, dirigeant d’entreprise)
Patrick de Gméline (historien)
Samuel Grzybowski (président-fondateur de l’association Coexister)
Fabrice Hadjadj (essayiste et dramaturge)
Rona Hartner (chanteuse, comédienne)
François Huguenin (écrivain)
Vincent Hervouët (journaliste)
Gaspard-Marie Janvier (écrivain)
Pasteur Alain Joly (Eglise luthérienne)
Patrick Kéchichian (écrivain et critique littéraire)
Koz (blogueur et avocat)
Louis-Etienne de Labarthe (rédacteur en chef, Il est vivant)
Philippe de Lachapelle (directeur de l’OCH)
Laurent Lafforgue (mathématicien, lauréat de la médaille Fields)
Gérard Leclerc (essayiste, journaliste)
Henrik Lindell (journaliste)
Michael Lonsdale (comédien)
Victor Loupan (éditeur, rédacteur en chef de La Pensée Russe)
Jean-Baptiste Maillard (journaliste, essayiste)
Bruno Maillé (enseignant, essayiste)
François Maillot (directeur général La Procure)
Jean-Luc Marion (philosophe, membre de l’Académie Française)
Jean-Pierre Marcon (député)
Nicolas Mathey (professeur de droit, Paris V)
Jean-Pierre Machelon (professeur de droit, Paris V)
Marc Mennessier (journaliste)
François Miclo (philosophe)
Jean-Marc Nesme (député-maire)
Philippe Oswald (journaliste)
Xavier Patier (écrivain)
Patrice de Plunkett (écrivain et blogueur)
Hugues Portelli (sénateur)
Jean-Frédéric Poisson (député)
Aymeric Pourbaix (journaliste)
Guillaume de Prémare (consultant en communication, Médias & Evangile)
Edmond Prochain (blogueur, journaliste)
Samuel Pruvot (journaliste)
Jacques Rémiller (député-maire)
Alina Reyes (écrivain)
Damien Ricour (comédien)
Ivan Rioufol (essayiste, journaliste)
Catherine Rouvier (juriste, politologue)
Jean Sévillia (journaliste, écrivain)
Grégory Solari (éditeur)
Raphaël Stainville (journaliste)
Denis Sureau (éditeur, théologien)
François Taillandier (écrivain)
Denis Tillinac (écrivain)
Henri Tincq (journaliste et écrivain)
Hubert de Torcy (rédacteur en chef, L’1visible)
Vincent Trémolet de Villers (journaliste)
Natalia Trouiller (blogueuse, journaliste)
Didier Truchet (professeur de droit, Paris II)
Patrick Tudoret (écrivain)
Christian Vanneste (député)
François de Wendel (chef d’entreprise)

 

Pour signer cet appel : wwww.appelaverite.fr



 

La deuxième pétition, première parue et diffusée est celle-ci :

 


 

L’appel de simples fidèles catholiques

Cette lettre réunit des fidèles catholiques, toutes tendances confondues, qui souhaitent soutenir le pape face au déchainement médiatique. Les animateurs de ce site vous assurent de l’entière confidentialité qui sera garantie aux noms des signataires dont la liste sera uniquement remise au Saint-Siège.


Très Saint Père,

Il y a un an, alors que vous travailliez à l’unité des Catholiques en levant les sanctions des évêques de la Fraternité Saint-Pie X, vous étiez la cible de tous ceux qui voulaient freiner le rayonnement de l’Église dans le monde. Non contents d’être parvenus à discréditer son image à travers votre personne, les mêmes médias qui font pourtant quotidiennement la promotion de l’immoralité, lancent aujourd’hui de nouvelles campagnes pour vous compromettre par l’amalgame et la calomnie, n’hésitant pas à souiller votre passé et la réputation de votre famille.

Refusant de s’attaquer aux sources des méfaits qu’ils dénoncent que sont l’impureté, l’impudicité et la liberté de diffusion cybernétique qu’ils défendent parallèlement, ils s’en prennent paradoxalement aux exceptions trouvées parmi les prêtres, eux qui constituent le corps le plus préservé car le plus proche du Christ, eux qui démontrent, par leur engagement, que nous sommes tous appelés à la chasteté à travers nos différents états de vie.

Bien convaincus qu’ils n’agissent que dans l’unique but de s’en prendre au message de l’Évangile, à la Tradition de l’Église et pour exercer une pression étrangère afin de mettre à mal le célibat sacerdotal, nous venons vous assurer de nos prières pour votre ministère. Qu’elles vous aident à assumer la mission que Dieu vous a confiée, à « insister à temps et à contretemps » sur ce que ce monde ne veut plus entendre. Que Marie, notre Mère du Ciel, protège votre pontificat !

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0

Publié le 2 Avril 2010

Soyez prêts ...

04150019.jpg

 

L'apparition du 2 du mois, coïncide cette année avec le vendredi saint (Good Friday). Ces messages et les prières s'adressent plus particulièrement aux non-croyants.

La Vierge a délivré ce message :(lorsqu'elle est partie une grande croix dorée était derrière la Vierge).

(proposition de traduction)

 

 

"Chers enfants, ce jour je vous bénis pour que vous retourniez dans le droit chemin vers mon Fils - Votre Sauveur, votre Rédempteur - lui qui vous a donné la vie éternelle.Elle réfléchit dans tout être humain. Dans tout ce qui ne vous permets pas d'être derrière mon Fils, imperfection et limites, ayez recours à la divinité de mon Fils, par la prière. Par la prière confiante vous anoblirez votre corps et perfectionnez votre âme. Soyez prêts mes enfants, merci."

Au terme de ce message, Notre Dame a bénit les personnes présentes ainsi que les articles de dévotion.

Mirjana a vu une grande croix dorée dernière Notre Dame lorsqu'elle est partie.

 

 




Pour le texte intégral en  anglais :

 

 

The visionary Mirjana experienced her monthly apparition today when Our Lady typically comes to pray with her for unbelievers. During the apparition, Our Lady gave this message:

"Dear children; Today I bless you in a special way and I pray for you to return to the right way to my Son - your Saviour, your Redeemer – to Him who gave you eternal life.  Reflect on everything human, on everything that does not permit you to set out after my Son – on transience, imperfection and limitation - and then think of my Son, of His Divine infiniteness. By your surrender and prayer ennoble your body and perfect your soul. Be ready, my children. Thank you."


According to Mirjana, Our Lady blessed all the people and religious articles present. Mirjana saw a large golden Cross behind Our Lady as she was leaving.

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #Medjugorje

Repost 0

Publié le 2 Avril 2010

 


 

IMG_1383.JPGRésister spirituellement et intellectuellement

 

La messe chrismale réunit (autour de Pâques, en général le jeudi saint) autour de l'évêque ses prêtres. Chacun d'eux y est convié naturellement. Lors de cet office, l'évêque bénit l'huile pour les onctions de l'année à venir.

 

Près de 250 prêtres, diacres, une soixantaine de séminaristes et près de 700 fidèles entouraient l'évêque de Fréjus-Toulon pour cette messe chrismale, dans la cathédrale Sainte-Marie de la Seds, le lundi 29 mars.

 

Ce qui est plus particulier est l'intervention de Mgr Dominique Rey. 

Il en profité pour revenir sur le déchaînement médiatique contre le pape et l'Église : « Sans sombrer dans la paranoïa victimale du complot, le traitement orchestré qu'on inflige à l'Église nous conduit à la lucidité, au courage, à la résistance spirituelle et intellectuelle et à adopter une posture du dissentiment par rapport au prêt-à-penser totalitaire. »

 

Un message que l'on retrouve dans les injonctions du Christ le soir du jeudi saint "Veillez et priez". Dans ses évangiles il l'avait déjà annoncé : "vous ne savez ni le jour, ni l'heure", vous serez "un motif de discorde".

 

Pour l'évêque de Toulon, la résistance passe par le témoignage et le service : service de la vérité, du pauvre, de la vie et de la liturgie.

 

Mais à la fin mon divin coeur triomphera, nous annoncent les messagers de l'au-delà !

et je serai avec vous jusqu'à la fin du monde, nous assure le maître du temps et de l'histoire



 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0