Dictons de nouvelle année :

Publié le 31 Décembre 2007

"Sylvester Nachtwind um Morgesonn, Verderbt d'Hoffnung uf Win un Korn"

proverbe assez pessimiste sur la météo du soir du 31 décembre,



"Vent la nuit de la saint sylvestre et soleil le matin chassent tout espoir de vin et de blé" pour l'année à venir et encore

"Wind in der Sylvesternacht, wenig Hoffnung aufs künftige Jahr macht"

Toujours s'il y a vent la nuit de la saint Sylvestre, peu d'espoir Encore plus sévère :

Neijohrs-Morgerot bringt viel Not :

l'aurore rouge au Nouvel an annonce des famines... et sa variante  :
bringt Unwitter un grossi Plag,

apporte des calamités climatiques et des famines ou des disettes.



Alors qu'au soir on signale que le petit Jésus cuit des bredele...



*********************************************************************
Isch wensch eich e glückliches neies Johr fraad un Gsundheit, so lang ihr lewe un alles, was eich lieb isch soviel Sterne am Himmel stehn, soviel Tropp in der See sowiel Glûck un soviel Saaje wensch ich eich zum neie Johr wollte Gott, es werde wahr...


************************************************************************


Je vous souhaite une heureuse nouvelle année, joie et santé tout au long de vos jours, que tout ce qui vous importe (vous est cher) autant d'étoiles qui se tiennent dans le ciel autant de gouttes que contient la mer, autant je vous souhaite de bonheur et de bénédiction pour a nouvelle année, si Dieu veut que je dise vrai. pour une belle année Voir aussi notre article sur les douze coups de minuits, les pétards, les voeux, les cartes.... bonne lecture rosedenoel.jpgundefinedstolle.jpg Qu'est ce que cette briochette ?


undefinedUn stolle (Neujahrstolle) briochette de nouvelle année... (sous-entendu) Neujharstolle :



il s’agit là d’une petite brioche, nature, ou avec des pépites de chocolat, des raisins, ou des fruits confits, qui se consomment traditionnellement à la nouvelle année. Les boulangers passent ainsi du Mannele (fin novembre, début-décembre) au stolle (fin décembre-janvier).


Une revue s’est d’ailleurs intitulée « Neujahrstolle » impulsée par Auguste Stoeber (écrivain de Bouxwiller 1808-1894)

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions

Repost 0
Commenter cet article