Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Apparitions de Trois Epis

Notre Dame de Trois Épis (" Drei Aehern")

S’il existe deux lieux principaux d’apparitions en Alsace, le plus ancien est reconnu, c'est celui de Notre Dame de Trois Épis dans le Haut-Rhin à quelques kilomètres des Vosges, au-dessus de Colmar. (Pour mémoire, l’autre apparition Notre-Dame du Frankenbourg (lieu du mont) est celle de Neubois, village nommé à l’époque Kritt ou Krueth, Krüth, près de Villé (Val de Villé) (1870-1873), une centaine de phénomènes, le sujet a été traité dans notre n°136, de la revue la petite lanterne en automne 2007).

Mais revenons aux Trois-Épis, dans cette station de récupération et remise en forme des malades de la Mgen et d’autres mutuelles aurait été jadis un lieu de culte du soleil. (p.433 in ‘S Elsàssbüech, le livre de l’Alsace, de Léon Daul, Bernadette Algret Specklin- Paul-André Befort- Marion Ley, édition du Donon), plus sérieusement,   son origine se trouve en ce 3 mai 1491, et fête donc cette année, son 525ème anniversaire, avec l’apparition de la Sainte Vierge Marie à un forgeron d’Orbey, ce fut un 3 mai 1491 vers dix heures du matin (précise le dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie de Mgr René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Fayard, 2007, page 971, nommé Thierry Schoeré), qui se rendait au marché de Niedermorschwihr pour y acheter du blé. Sur le lieu-dit « Habtal »  il prie au pied d’un chêne auquel est attaché un crucifix en souvenir d’un accident mortel, il aperçoit une lumière éclatante, au centre de laquelle il distingue « La Vierge vêtue de blanc » tenant dans une main un glaçon, dans l’autre main trois beaux épis sur une seule tige, elle ne lui révèle pas son identité, mais précise à « Tous » qu’ils « doivent faire pénitence dans les délais les plus brefs, faute de quoi les récoltes seront perdues » en outre, elle lui demande de l’annoncer au clergé, aux prêtres, au peuple. Malgré son message :  « N’aie pas peur, va, plus vite que le pas.... Dis aux habitants qu’ils changent de vie et viennent ici en procession »…. Mais Thierry Schoeré a eu peur, il n’a pas parlé... Il a fallu plus tard, un signe : un sac de blé impossible à soulever, symbole de toutes les peurs qui nous paralysent…. C’est alors seulement qu’il transmet le message donné par la Vierge Marie. Les habitants de Niedermorschwihr jurent de s’amender, à l’emplacement du chêne miraculeux, ils vont édifier une chapelle.

Dès 1491, une chapelle est édifiée, certes en bois, mais la foi est active. Puis une plus vaste deux ans plus tard, consacrée aussitôt par l’évêque Mgr Nicolas Limperger, évêque de Bâle dont relève le lieu.

Une bulle pontificale accorde une indulgence de quarante jours aux pèlerins, et Alexandre VI en 1500 dans sa bulle évoque les miracles octroyés dans ce lieu.

La fête principale du lieu est le 3 mai. « Dès 1491, plusieurs congrégations se succédèrent pour desservir le Sanctuaire. Mais l’amour à la Vierge dans le cœur des fidèles n’hiberne pas.

En juillet 1912, les Missionnaires Rédemptoristes s’installent aux Trois-Epis et, depuis cette date, ils y assurent la pérennité du message de Marie ». nous raconte cette fois le site officiel de Trois-Epis.

Le lieu est toujours dynamique, la bénédiction des épis au mois d’août en est le signe, que les pèlerins prennent à l’entrée de la chapelle afin de les ramener chez eux près de la statue de la Vierge Marie ou de la croix de son Fils.

Les ex-voto dont plusieurs dans la chapelle, mais aussi des tableaux plus anciens sont visibles au musée tenu par les Rédemptoristes en témoignent. Les médailles et images de Notre-Dame des Trois Epis rapidement diffusés provoquent de nombreux miracles, 72  dès avant 1515, 21 après 1630 (livre des Miracles de Bouflet-Boutry), Mais le sanctuaire sera détruit par les protestants en 1636. Rouvert il sera fermé durant la Révolution

 

(pour en savoir plus, Bibliographie : * pèlerinage et piété populaire en Alsace par Marie-Thérèse Fischer, des mérovingiens à nos jours de Lauterbourg à Lucelle, édition du Signe, 2003,

* le récit complet figure dans « Apparitions en Alsace » par Gilles Lameire, Notre-Dame de Neubois, T.R.C, octobre 1978, bp 34 78103 Saint-Germain-en-Laye cedex, 

* Synthèse critique dans le dictionnaire des apparitions de la Vierge Marie de l’abbé Laurentin, et de Patrick Sbalchiero, Fayard 2007. (article sous Krüth-Neubois))

Une minute avec Marie nous gratifie d'un texte sur ce liue d'apparition très connu en Alsace, Notre-Dame de Trois Epis. Nous reproduisons le texte en deuxième partie d'article. 

Rappel de son historique : 

Voici le texte :

L’apparition de Notre Dame des Trois-Epis (I)

 

 

 

© Helena from the Netherlands, CC BY 2.0 https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/, via Wikimedia Commons

 

Le 3 mai 1491 à 10h du matin, ainsi que le précise la chronique de Thann, Thierry Schoéré, forgeron d'Orbey se rendant au marché de Niedermorschwihr, près de Colmar dans l’est de la France, passa devant un chêne où il aperçut une image sainte déposée, selon la coutume de cette époque, afin d'inviter les passants à prier pour un homme qui venait de rendre l'âme en ce lieu quelques jours auparavant.

Descendant de son cheval, il s'agenouilla devant la pieuse image et priant avec ferveur pour le repos de l'âme du malheureux, il fut soudain ébloui par un éclatant rayon lumineux, au milieu duquel apparut une forme délicate et vaporeuse. C'était la Vierge Marie, enveloppée de longs voiles blancs transparents, qui tenait trois épis en sa main droite et un petit glaçon dans la main gauche :

« Relève-toi, brave homme, dit la Vierge avec douceur, et écoute. Vois ces épis. Ils sont le symbole de l'abondance des belles moissons qui viendront récompenser les êtres vertueux, généreux et apporter le bien-être et le bonheur dans les foyers des fidèles chrétiens. Quant à ce glaçon, il signifie que la grêle, la gelée, l'inondation, la famine et tout son cortège de désolation et de malheurs viendront punir les mécréants dont la gravité des péchés a pu lasser la miséricorde divine. Va, bonhomme, descends dans les villages et annonce à tous les habitants le sens de ces prophéties. »

 

Récit des apparitions de Notre Dame des Trois-Epis, en Alsace
Selon les archives du village d'Orbey - toujours conservées au musée de Colmar
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article