Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Qui êtes-vous Bartholdi ?

Il a connu une formidable
renommée
à travers son oeuvre fondamentale
la liberté éclairant le monde…
Mais qui est vraiment celui
dont le plus grand lycée de Colmar
porte le nom ?? 

 

Dans notre série des personnalités célèbres l’une d’elle vous sera sans doute plus par sa statue plus encore que par son nom. D’aucun n’ignore qu’il créa la statue de la Liberté américaine. Mais qui a-t-il donc été ?

De son nom complet Frédéric-Auguste Bartholdi, Né à Colmar le 2 avril 1864, sculpteur, disciple de Gérôme. Il travaille à Salon à partir de 1853 et décédé à Paris le 4 octobre 1904 de la tuberculose.

Une statue célèbre, symbole des Etats-Unis
Cette statue s’intitule en réalité ; « la liberté éclairant le monde » elle a été offerte par la France aux Etats-Unis pour célébrer l’indépendance de ce jeune pays. (1886) Puis cette Dame et ses 93 mètres de haut ont été placés ensuite sur Bedloe’s Island à l’entrée du port de New York. Des répliques vendues le seront par la société Gaget et qui donnera ensuite le nom générique à ces objets sous le nom Gadget, ancêtre des bibelots

 

touristiques qui emplissent les étals du monde entier.
Mais ce n’est pas sa seule oeuvre on peut citer la statue du général Rapp à Colmar,  celle de Vauban à Avalons dans
l’Yonne,  le majestueux Lion de Belfort (1880) commandée après le conflit de 1870,  mais aussi une statue de Champollion,  déchiffreur de la fameuse pierre de Rosette placée dans la cour du Collège de France, la statue de Lafayette et Washington à Paris, ou encore les plans du palais de Longchamp à Marseille. Il édifie à Colmar, la statue de Roesselmann, du Vigneron, un monument de Lazare de Schwendi. (selon s’elsàssbüech, Léon Daul, édition du Donon)  
 Il a également signé quelques peintures signées du pseudonyme « Amilcar Hasenfratz ».

Sa vie a été marquée politiquement par l’Annexion de l’Alsace-Lorraine au Reich allemand qu’il n’acceptera jamais.
Et symboliquement par son adhésion à franc-maçonnerie après un voyage à l’âge de 21 ans en Egypte et au Moyen-Orient. A son retour il est initié à la Loge Alsace-Lorraine, à Paris, le 14 octobre 1875. Ces mythes, sa symbolique, se retrouvent dans de nombreuses constructions.
Songeons à la Pyramide du Louvre qui n’est pas anodine, on voit qu’un président y fait sa première manifestation publique. Notons une caricature de Jiel le représentant dans une collection « les francs maçons français célèbres » en toge rouge, tablier, armé d’un pendule, triangle maçonnique et doigt pointé vers le sol.
Bartholdi est fasciné par l’Amérique, la Liberté, qui lui est refusée dans l’Annexion par le Reich de notre province, augmentant encore ce contraste.
Notons que la fameuse statue de la liberté que personne ne regarde vraiment, porte de nombreux symboles religieux, 354 marches pour accéder à la couronne, 25 fenêtres symbolisant les 25 pierres gemmes, les 7 rayons de la couronne représentent les sept mers et continents. La statue est également un vrai symbole, la femme porte à la fois toge, couronne.La statue pèse 31 tonnes de cuivre et 125 tonnes d’acier. Cette structure a été faite par Gustave Eiffel lui-même membre du même ordre.
Sur la plaque de bronze du piédestal est gravé le poème d’Emma Lazarus, intitulé « The New Colossus » qui s’adresse aux millions d’immigrants débarquant à Ellis Island :
‘Donne-moi tes pauvres, tes exténués
Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres,
le rebut de tes rivages surpeuplés,
envoie-les moi, les déshérités, que la tempête me les rapporte,
De ma lumière, j’éclaire la porte d’or !

Le vaste lycée Bartholdi à Colmar honore sa mémoire, on y trouve un petit musée.

 

Dessin de Bartholdi (F.SCHWAB)

Dessin de Bartholdi (F.SCHWAB)

La philathélie a également rendu hommage au créateur colmarien.
La philathélie a également rendu hommage au créateur colmarien.
La philathélie a également rendu hommage au créateur colmarien.

La philathélie a également rendu hommage au créateur colmarien.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article