Rectificatif au n°160

Publié le 29 Juin 2012

 

Nous nous sommes fait l'écho d'une rumeur dans le numéro 160 (rubrique polémique, page 9) tout en précisant qu'elle était probable, ( terme utilisé "peut-être"  en reprenant un écho  dont nous avons cité la source  Pro Liturgia de Denis Couan du 11 mars 2012) au sujet du grand séminaire de Strasbourg. Il apparait pour notre plus grand bonheur  et celui du rayonnement de notre diocèse que ces informations sont fausses.  Notre bulletin a toujours soutenu le grand séminaire  en publiant dans nos colonnes "dates des portes ouvertes" ou information, ce serait pour nous tous une blessure de le voir diminuer.

 

Nous prions nos lecteurs de lire les informations suivantes et adressons nos excuses pour cette incompréhension. 

 

 

Le supérieur du Grand Séminaire, P. Jean-Claude Reichert, nous invite à corriger cet écho, en réalité :

"1. le diacre en Stage à Saint-Etienne de Mulhouse a effectivement demandé à arrêter  son ministère, mais en l'état actuel il n'a pas demandé sa réduction à l'état laïc. Quoi que l'on puisse penser de sa décision, vous devriez être heureux de vérifier qu'un Séminaire veille à "développer des libertés suffisamment mûres et responsables" (Ratio institutionis sacerdotalis) dont chacun sait l'importante pour une fidélité à vie de prêtre à ses engagements".

 

"2. Hormis cette situation exceptionnelle, durant la présente année universitaire (2011-2012) aucun séminariste n'a abandonné son projet de devenir prêtre, contrairement à l'information que vous publiez selon laquelle "plusieurs séminaristes ont abandonné". Les registres l'attestent.

 

"3. A la lecture des comptes-rendus du Conseil du Presbyterium vous auriez appris que, non seulement aucune fermeture de notre Séminaire n'a été envisagée ni décidée mais que Mgr Grallet a décidé de relancer l'appel au ministère de prêtre en confiant cette responsabilité au Séminaire".

 

Les informations sont d'ailleurs excellentes, car Le supérieur nous précise également un peu plus loin, je cite,  qu'il "accueille plusieurs nouveaux séminaristes chaque année et sans interruption, et que, durant les quatre dernières années, notre archevêque a pu ordonner 19 nouveaux prêtres diocésains issus de cette maison".

 

Dont acte, voilà des informations encourageantes et vivifiantes qui nous rassurerons sur la santé de l'église en Alsace,  le Seigneur envoie toujours des ouvriers dans sa vigne, et notamment dans celle d'Alsace !

 

Nous reproduirons ce rectificatif dans la version papier du numéro 162.

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Repost 0
Commenter cet article