"Point de vue" un livre sur les rapports entre voyants et non-voyants

Publié le 2 Mai 2010

aveugles

 

 

* Comment un voyant perçoit-il le non-voyant ?

 

* Comment le non-voyant (de naissance ou par accident) perçoit-il le monde qu’il ne voit pas ou plus ?

 

Des questions insolites et troublantes d'un débat qu’avec sa triste expérience mène Mgr Laurentin. Ces aides inutiles, ces silences (face à un aveugle) qui ne les comprend pas (ou mal). Ces douleurs de la solitude de la nuit lorsqu’on ne peut plus rien faire seul. « Cela crée des malentendus profonds de part et d’autre : conscients chez l’aveugle qui le ressent, inconscients chez le voyant ; réciproquement, on ne se voit pas : par extinction pour l’aveugle ; par oubli, marginalisation ou rejet pour le voyant. » écrit-il.

Ces déplacements délicats dans un monde hostile ou pourtant seulement quelques mots pourraient aider.

 

Mgr Laurentin, mariologue, expert du concile Vatican II, auteur à succès, a perdu peu à peu en 6 ans toute ses capacités visuelles, handicapé par une ouille toujours défaillante, « C’est une expérience inimaginable, c’est pourquoi ce livre se devait de l’évoquer » écrit-il,  il lutte pour conserver un peu de son indépendance, voyage, se fait lire, écrit (ou plutôt dicte et corrige) ses livres. (Dont celui-ci, ainsi qu’une préface d’un livre sur le petit Gilles Bouhours).  Il introduit son propos par des explications de sa perte de vue afin de mieux faire comprendre l’évolution de sa situation et le caractère concret de son étude et de sa réflexion. Il confronte donc son vécu, aux aveugles de naissance, aux aveugles par accident. On y découvre ainsi un monde que nous ignorons ou plutôt côtoyons –sans le voir-. « La cécité exclut non seulement de l’espace et de la lumière - ce qu’il y a de plus immédiat et de familier pour chaque homme - mais aussi de la société, par carence et altération de la communication et de la concertation. » Au delà des conseils et des détails pratiques, une sorte de charte de bons rapports entre les deux univers, (dernière partie)  il propose une réflexion métaphysique sur la Lumière. « Je suis la Lumière et la Vie », nous dit le Christ. . Le Noir étant réservé aux ténèbres.

 

Le livre mélange donc vie quotidienne nous révèle la manière dont travaille actuellement cet érudit, activiste de la chrétienté, ce forcené de Dieu, et  profondeur. Sans effrayer son lecteur, il frôle la psychanalyse mais ne recherche pas à apitoyer, il veut construire un pont sur l’abîme comme il le dit lui-même, mais afin de découvrir et de s’apprécier. Un livre plein d'émotion qui ne laissera pas indifférent quelque que soit notre vision (optique ou humaine).

 

(Editions Salvator, Mgr René Laurentin,  AVEUGLES ET VOYANTS , parution janvier 2010 , 165 pages, 17 euros, on peut écrire à Mgr Laurentin : http://blog.renelaurentin.com/)

 

 

NB : Le 30 avril 2009, S.S. Benoît XVI a promu « Monseigneur René Laurentin, prélat de sa Sainteté ». Mgr Dubost le lui a communiqué le lundi 13 juillet 2009 au cours de la messe célébrée dans la chapelle de Notre Dame de Sion.


Interview Vidéo

Mgr Laurentin nous parle de pâques, avec sa profondeur et sa simplicité :

 

http://www.youtube.com/watch?v=K5PDUJ1XGU8&feature=player_embedded


Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Repost 0
Commenter cet article