Benoît XVI quitte la barre de la barque de Pierre...

Publié le 11 Février 2013

Nous sommes tous abasourdis par cette nouvelle,

Benoît XVI, en ce jour du 11 février, fête de N-D de Lourdes et jour des malades, a décidé de renoncer au Siège de Pierre, comme l'en autorise le droit canon depuis 1983 dans son article 332 alinéa 2. Il l'a annoncé en latin ce matin même.

 

C'est à l'occasion du Consistoire, qu'il déclare "une décision de grande importance pour la vie de l'Eglise". Et ce "après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces (...) ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien".

 

Il a également signalé être conscient que ce ministère s'exerce par les oeuvres et la paroles" et "aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière".

 

Les changements rapides de notre sociéte en sont une autre cause, "des questions de grande importance pour la vie de la foi" pour gouverner la barque de Pierre, nécessite une "vigueur du coprs et le l'esprit". 

"je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié"

 

C'est donc à effet du 28 février à 20 h que le Siège ponitifical sera vacant.

En tout et pour tout, dans l'histoire de l'Église catholique, seuls 5 papes sur 265 ont effectivement renoncé (Pontien en 235, Félix II en 358, Grégoire VI en 1046, Célestin V en 1294 et Grégoire XII en 1415). Souvent il y était plus ou moins conduit ou forcé.

Cette décision possible, n'était pourtant pas survenue dans les faits depuis 1415.  Le Pape insiste bien dans sa déclaration qu'il prend cette initiative en toute liberté, comme l'exige le droit canon "libre" et dûment "manifestée"

 

Il a permis à l'église de traverser des crises, tout en les gérant, celle des scandales de pédophilie, celui du Vatileaks et sans doute bien d'autres dont l'histoire nous fera le récit complet,  il a tenté un rapprochement avec la Fraternité St Pie X, et réussit l'accueil du clergé et des croyants anglicans.  Il a tenté d'imposé l'hérméneutique de la continuité entre l'avant et après Concile Vatican II, un dialogue avec la religion juive et lancé de nouveaux ponts avec les musulmans.   Mais nous n'oublions pas son rôle de premier ordre aux côtés de Jean-Paul II, accordant ainsi un rôle de haute influence sous deux pontificats, dont les dernières au poste de commande et de direction de l'Eglise.

 

Pour finir et prier pour cette décision rare et courageuse, citons le premier ministre anglais qui  signale qu'il "manquera comme chef spirituel à des millions de gens". Par sa culture, son intelligence, sa pédagogie et sa méthode ferme et souple de gestion des crises.

 

Le texte intégral (traduit du latin) du pape est lisible ici :

http://www.zenit.org/fr/articles/benoit-xvi-renonce-a-poursuivre-son-pontificat

 

Le texte en français intégral : (étoile notre-dame.org) :

"Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié. C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire."

 

Le site étoile Notre-Dame propose une prière afin de l'assurer de la confiance de son peuple au moment où il a pris une décision rare et sans doute coûteuse, prise avec humilité.

 

Prière pour Benoît XVI
Nous vous rendons grâce Seigneur pour les sept années de pontificat de Benoît XVI, don admirable que vous avez fait à votre Eglise.
Son départ, annoncé en ce jour du 11 février, fête de Notre Dame de Lourdes, journée mondiale des malades, instituée par Jean Paul II il y a vingt ans, nous plonge dans une stupeur douloureuse.
Avec Marie, Mère des Douleurs, nous vous consacrons la fin de sa charge de Chef de l’Eglise, devenue trop lourde.Bénissez notre pape que nous aimons tant, conduisez-le par le juste chemin en l’honneur de Votre Nom (Ps 22), comme il a su si bien le faire comme Berger.
Seigneur Dieu, pasteur et guide de tous les fidèles, regardez avec bienveillance votre serviteur Benoît XVI que vous avez placé comme pasteur à la tête de votre Eglise, gardez-le, rendez-le heureux sur la terre.
Lui qui a été Pierre sur qui Seigneur vous avez bâti votre Eglise, accordez-lui de parvenir à la vie éternelle. Amen

 

Foudre sur Saint-Pierre de Rome

Et pour ajouter une touche eschatologique, la foudre vient frapper (le soir meme) le dome de Saint-Pierre de Rome, comme le montre cette photo parue dans Ouest-France et dans la presse italienne.Les interprétations vont donc aussitot bon train !

link

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Vatican.-La-foudre-s-abat-sur-la-basilique-Saint-Pierre_6346-2163049-fils-tous--22278-abd_filDMA.Htm

 

  ctv.jpg

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #religion

Repost 0
Commenter cet article