Carnaval gustatif, les spécialités alimentaires de Carnaval

Publié le 19 Février 2009

IMG_1241.JPGmasque2-copie-1.jpg(photo lanterne ci-dessus)


Une fois de plus, ce rien pour les râleurs accrochés aux régimes, aux menus minceur... Mais Carnaval  s'offre à ceux qui se dépensent (physiquement) certes le carnaval germanique n'est jamais allé dans les excès du Brésil, ni dans les distributions massives de preservatifs ou de préparation de la morgue pour les centaines de mort d'après la fête... Mais il connait sa part d'excentricités et de semestre à part. Si c'est adieu la viande… Carnaval reste surtout synonyme de Beignets en Alsace


Le plat typique jadis en Alsace pour le mardi-gras semble avoir été dans la région de Hirzfelden et en Lorraine dans le Saulnois : la palette de porc.
(Van Gennep page 945)


Les desserts  :  Déjà citées par l’Hortus deliciarum d’Herrade de Landsberg, ce sont les  beignets en forme solaire . Outre les crêpes, symbole solaire de la chandeleur, on trouve Kiachli (Küchle) (en allemand Küchlein : petits gâteaux cuits) ronds, avec un vide central en forme de couronne que les quêteurs enfilent dans un bâton en allant faire la quête. Cette coutume était répandue dans plus de 200 communes alsaciennes avant la première guerre mondiale le mardi gras, le jeudi gras, le premier dimanche de carême, le deuxième, le troisième selon les villages donnant ainsi le nom à la journée « Küchlesonntag. Van Gennep, page 753, cite de nombreuses communes alsaciennes.


D’autres avaient des formes de petits genoux (Schankala surtout dans le Haut-Rhin) ou faits sur les genoux (Knieplatz), avec de la cannelle (Schnitte, dans le Sundgau) Dans le village de Nordhausen, près d’Erstein, les quêteurs allaient masqués et déguisés. Les beignets sont échangés entre convives ayant barbouillé leur visage de suie , de masques
ou de bonnets de fous.


IMG_1245.JPG

(une sorcière en statue, à Bad-Petersal, Forêt Noire, ville thermale, photo lanterne)

allez voir pour plus d'informations :


coutumes magiques et mets cérémoniels, Van Gennep,
le folklore français p 943, collection bouquins.
On peut aussi visiter le site fasnacht.at du musée consacré aux
traditions de carnaval en Autriche. On peut trouver des photos épatantes auprès :
IMPULS tiroler Oberland magazin, 20 janvier 2005, pour les villes
de Tarrenz, Wenns. au Tirol

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions

Repost 0
Commenter cet article