Raucher, "turc qui fume"

Publié le 20 Janvier 2008

Raucher (Turc qui fume) personnage de 10 à 50 cm toujours en bois, de la région de l’Erzgebirge en Forêt Noire, il est évidé en son centre afin d’y placer un cône d’encens de quelques centimètres, une fois enflammé, un judicieux système d’aération va diffuser l’encens dans le personnage, la fumée s’échappera par sa bouche. Le personnage fume. Toute la créativité des artisans développe l’idée sous diverses présentations saint nicolas, métiers  divers, berger...  Odeur de sapin...
L’encens en petits cônes, et non en tiges du type oriental, diffusé dans les petits bonhommes  (évoquant actuellement  tous les corps de métiers sculptés dans du bois du Erzgebirge) sont nommés  “turcs fumeurs” ou “rauchers” trouvent leur origine dans les rois mages qui offrirent ce présent avec l’or et la myrrhe, toutes trois matières précieuses, dont on ne sait ce que firent la Sainte Famille, sans doute cela servit-il à se rendre et à se cacher en Égypte comme le précise la sainte Écriture.
Selon la légende ce seraient des paysans quelque peu inoccupés durant la morte saison se firent artisan d’occasion et créèrent des personnages à offrir à leurs enfants, et bientôt les “rauchers” les occupèrent à temps plein et deviennent des objets de collection, du moins ceux fabriqués dans le Erzgebirge. (et ne provenant pas d’Asie). Voir aussi Pyramides. Mais une autre tradition semble plutôt que ce soient des extracteurs de minerai d’argent ou d’étain qui se sont retrouvés au chômage, les filons n’étant plus rentables ils se seraient appropriés la matière première restante à savoir le bois qui environnait les mines.
Une autre origine existe, elle daterait de 1848 où un texte autorise de fumer en public (On est bien à l’envers des textes actuels), il était alors permis de représenter un personnage fumant (à l’inverse des publicités pour les disques de Brassens privé de sa pipe ou le héros de B.D. Lucky Luke troquant sa cigarette par un fétu de paille pour échapper aux foudres de la loi Evin). Ce serait donc Ferdinand Frohs qui en 1856 dans un petit village du Erzgebirge, près de Seiffen, crée un premier personnage fumant mais pas de bois. Devant le succès rencontré par cette innovation, on en sculpta ensuite dans le bois.

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions de noël

Repost 0
Commenter cet article