Sobriquets des villages alsaciens ....

Publié le 15 Janvier 2008

Les sobriquets de village se transforment en comptines  :

Ze Mittelwihr sin d’Wiwer diir,
Ze Sundhofe sin si wolfeil,
Z’Andelse bekummt m’r si um e Strhseil.
Ze Wihr um e bissel düwedreck
Un z’Colmer schenkt m’r si ganz eweck !
Zü Bäwle näwe d’r Poscht,
Dert drinkt m’r guerde Moscht !
Ze Zelleberrick uf d’r Flöh
Dert fange d’Wiwer Lüs un flöh
A Mittelwihr les femmes sont chères, A Sundhoffen elles sont bon marché, A Andolsheim on les acquiert pour une corde à paille, A Wihr-en-Plaine pour un peu de fiente de pigeon,
Et à Colmar on en fait cadeau !
A Beblenheim à côté de la poste, on boit un bon moût ! En haut de Zellenberg, les femmes attrapent des poux et des puces !  (l’almanach de l’Alsace, Bernard Vogler, Larousse, pays et terres de France)


Testez votre culture des prénoms :

Dans le roman d’Erckmann-Chatrian,
1.Quel est le prénom de l’Ami Fritz ?
2. Quel est le prénom de son épouse  ?

3. Quel est le prénom du colmarien Bartholdi (2/08/1834) qui a construit la statue de la Liberté ?

4. im Schnokeloch,,  comment s’appelle le héros ?

(Solutions, 1.Kobus, 2. Suzel, 3. Frédéric-August, 4. Hans)

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions

Repost 0
Commenter cet article