nouvelle année, nouveau calendrier Noveritis

Publié le 5 Janvier 2008

Ce n'est pas le nom d'un laboratoire pharmaceutique, c'est le nom d'une proclamation officielle du calendrier des fêtes pour une nouvelle année...  A l'heure d'internet et des multiples calendriers (des pompiers, du facteurs, des ébouers, des associations, des agendas et des filo, filo, filons.....) Mais c'est une tradition ancienne que j'expliquerai plus bas.


Elle a lieu précisément le 6 janvier le jour solennel de l'épiphanie, la fête des rois. Noveritis : le jour de l’épiphanie (la fête des rois) achève le cycle de noël (si l’on exclu la fête du 2 février, Chandeleur et présentation de Jésus au temple). Le même jour est publié officiellement les dates du cycle pascal. Cette publication se fait solennellement dans les cathédrales et les églises qui le désirent. Le rit romain possède donc cette formule (appelée Noveritis) qui annonce les fêtes de Pâques, de la Septuagésime, du mercredi des cendres, de l’ascension de la pentecôte et du premier dimanche de l’avent (qui ouvre donc le cycle de noël de l’année suivante).

Cette publication est chanté après l’évangile de la messe la plus solennelle du jour par la bouche de l’archidiacre ou chanoine, revêtu d’une chape blanche, depuis l’ambon (pupitre) de l’évangile, paré d’une étoffe de soie blanche, précise les ritualistes. Cette tradition est fort ancienne et remonte aux temps où demeuraient près du Patriarche d’Alexandrie les meilleurs astronomes capables de calculer le temps.

Et d'un coup de magie nous voilà de Noël 2007 à Pâques et déjà au Noël 2008 !! 


N’oublions pas que Pâque en hébreu, Pâques se dit Passah (fête de 7 jours, du 14e au 21e jour du mois de Nisan, Pâques tombe le premier dimanche après la première pleine lune ecclésiastique, qui survient le jour de l'équinoxe vernal ou juste après; b) cette pleine lune ecclésiastique spécifique est le 14ème jour de la lunaison tabulaire (nouvelle lune); c) l'équinoxe vernal est fixé au le 21 mars; en conséquence, Pâques ne tombe jamais avant le 22 mars et au plus tard le 25 avril. Et cette année donc le 23 mars 2008. 

Et que 40 jours avant cette date débute le carême (le 6 février mercredi des cendres) De la date de pâques découle l’Ascension (40 jours après, le 1er mai) Et de la date de Pâques découle la Pentecôte (50 jours après, 11 mai). Et le premier dimanche de l'avent donc au 30 novembre, fête de la saint André. Bien vite, les évêques prirent l’habitude de publier chaque année, le 6 janvier, une epistola festivalis, lettre pastorale dans laquelle étaient annoncées les dates de Pâques et des fêtes mobiles de l’année courante.

D’ailleurs dans les familles jusque dans les années 50, l’almanach relevait ainsi une importance capitale, il était lu et étudié et de lui dépendait récoltes, fêtes et jours chômés. Le calcul n’est pas si évident et obéit à plusieurs règles, dont le commun ignore la complexité. On a perdu le sens des nombreuses fêtes du calendrier de l’église où étaient inscrites de nombreuses fêtes chômées et respectées ainsi que les saints du jour (dont chaque confrérie respectait également le jour).


La Révolution a mis à mal (un temps cette organisation et ce respect des jours, dont le dimanche. L’actualité nous apprend que même ces jours fériés et le dimanche (jour du Seigneur) n’est plus un tabou pour la société marchande. Le lundi de Pentecôte en a fait les frais et d’autres jours ont suivis, notons le vendredi saint  (Férrié en Alsace ainsi que le deuxième jour de Noël, le 26 décembre St Etienne) que les marchands alsaciens ont préféré au lundi de pentecôte. Revenons à notre Noveritis fratres dont je vous livre la traduction : La formule débute par « Noveritis fratres carissimi quod annuente Dei misericordia, sicut de Nativitate Domini nostri Jesu Christi gavisisumus, ita et de Resurrectione ejusdem Salvatoris nostri gaudium vobis annuntiamus…. (Vous avez su, Frères très chers, par la miséricorde de Dieu qui vous a été annoncée, que nous avons été comblés par la Nativité de Notre Seigneur Jésus Christ, ainsi de même nous vous annonçons la joie qui nous sera procurée par la Résurrection de notre même Seigneur) suivent les dates des fêtes… (en savoir plus www.schola-sainte-cecile.com et La complexité des calendriers a déjà fait l’objet d’un dossier dans la petite lanterne, on peut aussi s’y reporter, mais aussi au site :


http://www.chez.com/cosmos2000/Vendredi13/A5_fr.html, qui explique très bien) Les principales dates de l’année : (Par des calculs savants, on en déduit le : Printemps 20 mars 2008 à 5h48m UT l’Eté...... 20 juin 2008 à 23h59m UT l’Automne.. 22 septembre 2008 à 15h44m UT Hiver.... 21 décembre 2008 à 12h3m UT)


SI vous voulez écouter la publication : Pour cette Solennité : (radio-espérance sur le site en flux, sur le satellite Worldspace dans toute la France, dans la région de Saint-Etienne en FM (modulation de Fréquence) donc à :
10h00 : Messe du jour avec proclamation du Noveritis depuis la Chapelle de l'Immaculée Conception à Saint-Etienne,
17h00 : Vêpres en direct de l'Abbaye bénédictine Notre Dame de Randol.

Bien évidemment également sur KTO au moment de l'angélus dominical à  12 H 00 en direct de la place saint Pierre de Rome et en présence du Pape.... 

Bonne galette !!

undefinedundefined

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions

Repost 0
Commenter cet article