BREDELE / petits fours alsaciens du temps de noël

Publié le 12 Décembre 2007

IMG-0577.JPGBredele : petits gâteaux de noëls qui dans une pâte fine sont découpés à l’emporte-pièces de différentes tailles ou formes. Des formes symboliques, cosmiques, porte-bonheur : cœur, oiseaux, trèfle (prospérité)., ange (cochon avoir de la chance, Schwein haben) ou plus récentes : animaux domestiques, aux héros de BD, ou aux pères noël.... Aucune famille ne se priverait de cette confection familiale annuelle durant le temps de l’avent. Et si les talents manquent on peut aujourd’hui les acheter auprès de spécialistes tout en les transposant discrètement dans les boîtes familiales. Les précieux résultats de confection familiale sont enfermés dans des boîtes en fer et sont distribués au cours des veillées de l’avent ou durant les fêtes de noël. Il est courant d’en distribuer. Primitivement tous les gâteaux étaient sucrés tels les pains d’épice au moyen de l’ingrédient quasi-miraculeux qu’est le miel. Il est d’origine chinoise, adopté par les Arabes et importé d’Orient par les croisés, selon Sophie Lounguine.
Sur les marchés de noël ou d’avent (voir ce mot) se tiennent souvent des stands où l’on transmet l’art de confectionner ces petits gâteaux. Des stands destinés aux petits tel celui de Karsruhe.   Ou aux petits et grands désireux de s’initier à la pâtisserie, tel le « bredelemarik » de Mittelbergheim (Alsace) se tient le premier dimanche de l’avent.  Les talents et les traditions s ‘y conjugent pour l’élaboration des petits gâteaux.
(photos de confection de petits gâteaux à Eguisheim, boulangers du Haut-Rhin, photo FS)

IMG-0572.JPGIMG-0574.JPGIMG-0575.JPG
Petite recette des Schwoebredele (ce sont des petits gâteaux ou petits fours à la cannelle) 250 g de beurre, 1 oeuf, 250 grammes de sucres, 10 g de cannelle, 125 g d'amandes moules, zeste râpé de citron et un demi citron, 750 g de farine Mélanger les ingrédients, laisser reposer une nuit le lendemain étaler au rouleau à pâtisserie (comme sur les photos du blog) Pas trop épais, pas trop de farine, privilégier des gâteaux fins, c'est meilleur, plus vite cuit, et moins dur. découper les formes à l'emporte pièces (varier les formes pour le plaisir des enfants) badigeonner avec un jaune d'oeuf. Pendant que vous préparez une plaque, préchauffer le four, enfourner et surveiller pendant que vous préparez la plaque suivante, four 6 à 7 cuisson 10 à 15 min selon l'épaisseur. Amusement familial garanti....

Rédigé par Rédacteur petite lanterne

Publié dans #traditions de noël

Repost 0
Commenter cet article